09/10/2018

Please reload

Posts Récents

Saint Clément en fête à Tours

02/12/2019

1/1
Please reload

Posts à l'affiche

Carême et solidarité

12/03/2017

On disait autrefois que le carême était le temps privilégié de l’aumône, ou encore celui de la charité : mais ces mots ont vieilli et sont devenus presque péjoratifs  

aujourd’hui, et il est convenu de les remplacer par « solidarité » ou « secours ». Quoi qu’il en soit du vocabulaire, l’une des exigences de la « conversion » du carême, comme aussi du Ramadan, c’est de penser aux autres, et en particulier à ceux qui ont moins que soi.

 

C’est pourquoi notre paroisse, chaque année, propose un effort doublement solidaire à l’occasion du Carême : penser aux autres, mais pas chacun dans son coin. Se rassembler pour associer un temps de partage à une démarche de générosité vis à vis des plus démunis.

 

Donc, en ce samedi 11 mars 2017, à la veille du deuxième dimanche de carême, une vingtaine de personnes s’est réunie à midi au presbytère de La Bâthie autour d’une soupe-maison soigneusement préparée par l’équipe d’Esserts-Blay, au profit du CCFD – le Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement. Après la soupe, des bugnes craquantes et parfumées ont tenu lieu de dessert.

 

Trop bon pour un temps de carême ?  Non, parce qu’il n’est jamais interdit de se réjouir lorsqu’on permet aux autres de le faire à leur tour ;  et la jolie somme récoltée pour le CCFD à l’issue de cette soupe campagnarde autorise à penser que quelque part dans le monde, des personnes défavorisées pourront profiter de la joie communautaire suscitée par ce repas dépouillé mais  savoureux, et prometteur de fraternité  et de bienfaisance.

 

Par ailleurs, cette table qu’était venu partager notre Curé le Père Ferrand a raffermi des liens entre les convives qui se sont attardés en une conversation amicale et informelle : moins on mange, plus on échange, puisqu’ une fois le bol avalé, la langue est aussitôt libérée pour engager la conversation, sans être de nouveau accaparée par la déglutition.

 

Voilà une manifestation déjà très ancienne à La Bâthie, et qu’il faudra préserver, en veillant  toutefois à lui faire l’an prochain une certaine publicité pour qu’elle ne risque pas de se réduire à quelques  habitués seulement.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Please reload

Archives