Esserts-Blays

Autrefois rattachée à St Paul, Esserts-Blay, est la plus jeune de nos sept paroisses. En 1829, la chapelle dédiée à St Sébastien et St Fabien est choisie pour devenir l’église de la nouvelle communauté.

Du vieil édifice, seuls subsistent le chœur et la sacristie. Le maître-autel, du XIXème siècle, reprend tardivement les thèmes baroques : l’Agneau mystique sur l’antépendium, le pélican au tabernacle, la glorification du Saint Sacrement à l'attique.

La Vierge à l’Enfant surplombe le martyr de Saint Sébastien invoqué contre la peste. Mais le joyau d’Esserts-Blay, c’est le vitrail de la Création du monde, enchâssé dans la façade.

Son auteure, Marion Cartier, a conçu une rosace à huit pétales qui donne à la Trinité une proximité aussi humaine que cette église humblement  insérée dans son village.