Rognaix

En 1699 est consacrée l’église dédiée à Saint Martin de Tours. Mais dès 1698 fut réalisé le retable majeur, chef d’œuvre d’art baroque. Deux artistes, Claude Martin et Jacques Clairant bâtirent ainsi le décor liturgique le plus abouti de la basse vallée. L’or, l’argent, le bleu et le rouge font chanter les colonnes, les balustres, les saints et les anges pour glorifier le corps du Christ. Hélas, une restauration de 1874 a éteint ces couleurs avec un gris mat et uniforme privant les dorures d’un contraste vivant. A saint Martin découpant son manteau est dédié un autel latéral. Le clocher, abattu à la Révolution fut reconstruit en 1890 pour se flatter d’une nouvelle cloche et d’une flèche affûtée. Un peu retirée du bourg, l’église dresse sa discrète silhouette telle une bergère précédant ses brebis.